Une journée à Cape cod

DSCN3075 (2)

Après avoir passé samedi dernier à Coney Island, ce samedi on a décidé de retourner à la plage. Cette fois direction Cape Cod, la destination d’été favorite des Bostoniens. Cape Cod (=le cap aux morues!) est une presqu’île au sud-est du Massachusets, à environ 100km de Boston. Pour ceux qui ont lu Mary Higgins Clark, certains de ces romans se situent là-bas :)

Les week-ends d’été, un train spécial relie directement Boston à Cape Cod. Il effectue seulement un aller-retour par jour. Pas question donc de louper le train : à 6h tout le monde debout pour être à l’heure à la gare. Les sandwichs étaient prêts, il ne restait plus qu’à attraper le métro qui nous amène directement à la gare. On a de la chance, il arrive 2 minutes après nous à la station. On arrive donc à la gare et on peut monter dans notre beau train : deux étages et des rangées de 5 places :)

1

On était pas au bout de nos peines parce que le trajet a duré 2h30… Le train roule à 40km/h (on a calculé), ça laisse le temps d’admirer le paysage… presque un peu trop! Quand on arrive enfin à Hyannis, notre destination à Cape Cod, il est presque 11h00 (en plus de rouler lentement le train avait du retard). On se dirige vite vers l’office des visiteurs, notre train de retour est à 18h30 et si on veut visiter un peu il s’agit de ne pas traîner.

2

L’office est situé dans le Kennedy museum, du nom du président dont la famille venait passer toutes ses vacances à Hyannis justement. On écoute pas la proposition de la dame de l’office de tourisme de marcher jusqu’à la maison des Kennedy parce qu’on a envie d’aller un peu plus loin pour en voir un peu plus. Du coup on prend le bus pour aller à Chatham, un ancien village de pêcheur au sud-est de la péninsule. C’est la seule destination qu’on peut atteindre si on veut être à l’heure pour notre train du soir.

DSCN3043

La route jusqu’à Chatham est looooongue! Surtout dans un bus qui part en retard et marque des arrêts toutes les 30 secondes dès que quelqu’un à l’idée de sortir du bus, même en pleine cambrousse. Bon ça doit être la journée qui veut ça, c’est pas grave, on prend notre mal en patience :) Pour l’instant, la route qu’on emprunte est plutôt moche : c’est une succession de motels qui imitent mal les constructions traditionnelles du cap, de mini-golfs aux décors délirants et de magasins style zone industrielle… Pourvu que ça ne dure pas jusqu’à Chatham!

3

Heureusement, le paysage fini par changer et au bout d’1h30 (oui, oui vous avez bien lu!) on arrive enfin. Le bourg est plutôt mignon, bien qu’on se demande ce qui reste vraiment du village de pêcheur et ce qui n’est qu’imitation. Mais en règle générale c’est plutôt sympa. On voit plein de gens se promener avec des habits de plage, ça sent les vacances.

4

Comme il est déjà tard, on se dirige vers la plage pour pouvoir pique-niquer. Là c’est super : le paysage est magnifique… Les maisons en bardeaux de bois sont perchées sur les dunes avec des petits escaliers pour rejoindre la plage. L’eau est toute bleue, on en prend plein les yeux et du coup on reste un peu après le pique-nique pour en profiter.

5

En milieu d’après-midi, on se dit qu’il faudrait qu’on reparte sur Hyannis parce qu’au vu des transports chaotiques, il vaut mieux partir en avance si on ne veut pas louper le train et passer la nuit dehors :) On a bien fait, ici les transports c’est « mañana-mañana » (=demain, demain). Notre bus arrive avec 1/2h de retard à notre arrêt et avec plus d’une heure de retard à Hyannis… Mais on était pas les plus mal lotis : les gens qui attendaient le bus dans l’autre sens attendaient déjà depuis 40 minutes et le bus n’était toujours pas là quand on est parti!

6

DSCN3076

A 17h on est de retour à Hyannis et comme il nous reste du temps – notre train est à 18h30 – on prend le Trolley jusqu’au port pour revenir à la gare tranquillement à pied. Le port est assez petit et sympa, on a du temps, on en profite.

7

Bilan de la journée, on est bien contents d’avoir eu un aperçu de Cape Cod et ce qu’on a vu (sauf la route 06) nous a plu. En revanche on est un peu déçu de ne pas avoir pu aller plus au Nord dans la réserve naturelle qui doit être encore plus belle. A noter si vous devez aller visiter la presqu’île : allez-y en voiture! Les déplacements sont bien plus simples, plus rapides et du coup il devient possible de bien explorer le cap en une journée.

8

Nous ça sera pour une autre fois, on s’est occupé d’enlever le sable de nos chaussures et nous voici dans le train en train d’écrire cet article (on a le wifi!). Demain, retour à Boston, et si on a le temps on vous poste le premier article sur la ville :)

DSCN3073

A bientôt!

 

7 comments

    1. Merci, j’espère que ce n’est pas ironique parce que moi je me prends au sérieux sur la photo :)
      Pour la baignade non il ne faisait pas chaud contrairement à aujourd’hui, du coup on a même pas trempé les orteils!
      Et vous vous avez goûté à l’océan (on aurait presque pu se baigner dans le même bain!)? Bises à tous les trois

  1. Petite question concernant le Cape Code :
    S’agit-il du Cape Code qui a accueilli le Mayflower ?

    « The Mayflower was the ship that in 1620 transported 102passengers, including a group of people seeking religious freedom. Their original destination was the Colony of Virginia but they were forced to land instead at the Cape Cod hook. Their story is one of suffering and survival in a harsh environment. The voyage is one of the most famous in early American history.”

    Merci encore de nous faire voyager dans l’instant…

    Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>