Toronto, Ontario

DSCN4144 (2)

Cette semaine nous étions à Toronto… C’est toujours le Canada, et pourtant la ville est complètement différente de Montréal. C’est la plus grande ville canadienne et ça se sent. Il y a du monde et des choses à voir, sans être oppressant : on a trouvé l’atmosphère sympa et assez paisible. On n’avait rien préparé pour cette étape, heureusement notre super hôte de cette semaine, Janet, nous a indiqué plein de coins sympas à aller voir…

Après 8h30 de bus depuis Montréal, nous voici donc arrivés à Toronto. Dès nos premiers pas dans la rue on se dit qu’on va aimer cette ville. On commence par passer devant le musée d’art Canadien, pour traverser Chinatown et enfin arriver dans notre nouveau quartier : une succession de petites maisons en bois de toutes les couleurs. On habitera dans une de ces maisons pour les jours à venir. C’est propre, c’est beau, il y a un jardin… tout ce qu’il nous fallait pour nous redonner des forces après le voyage en bus :)

robinson street

Kensigton Market, sous la pluie et le soleil

Le premier jour on décide d’aller à Kensigton Market. Notre hôte nous l’avait décrit comme un quartier encore populaire, vivant, avec plein de commerces de vêtements de seconde main, des étals de  fruits et légumes, des restaurants, des cafés, etc. Comme on a besoin de faire quelques courses ça nous parait la destination idéale… d’autant plus que ce jour là il pleut, la proximité du quartier avec la maison n’est donc pas négligeable :)

Kensigton Market Toronto

Le quartier est vraiment plaisant. Il ne ressemble pas à ces quartiers qui ont été refaits à neuf en mimant l’original juste pour les touristes. Les boutiques renferment un bazar pas possible et Thomas a le sourire, il va pouvoir se trouver un maillot de foot américain à bas prix :) Comme il commence à bien pleuvoir, on retourne à la maison se consoler du temps devant un bon repas, on y retournera quand il y aura du soleil… Et effectivement quand on y retourne deux jours plus tard, il fait 32° :)

Kensington Market Toronto 2

Les boutiques hypes de Queen St

On s’est aussi longuement baladé sur Queen Street, une rue située à peine plus bas que notre maison et qui constitue une des artères les plus vivantes de Toronto. Là aussi plein de petites boutiques, mais dans un autre style cette fois. Le public visé est plus branché, la décoration est plus soignée mais le quartier a quand même un charme particulier qui nous plait bien.

DSCN3939

Comme la rue est très très longue (d’après nos calculs elle fait plus de 11km!), on s’est contenté de parcourir seulement la partie ouest qui est plus conviviale. La rue traverse ensuite le central business district avec ses grands immeubles plus impersonnels, ce qui nous a moins attiré.

Queen St

Queen Street Toronto

La CN Tower, le quartier d’affaires et le port.

On est quand même allé passer quelques heures dans la partie plus à l’ouest du centre ville, au moins pour passer une fois sous la fameuse CN tower. Malgré le fait qu’il y a maintenant beaucoup de tours similaires (Seattle, Auckland – salut les copains kiwis!! – Berlin…), elle est restée le symbole de Toronto.

CN Tower Toronto

Sur les conseils de notre hôte, on a préféré rester les deux pieds sur terre pour continuer en direction des berges du lac Ontario. C’était une bonne idée, on a trouvé des ateliers ouverts au public avec des souffleurs de verre et des potiers au travail et on est finalement arrivé sur une petite plage avec deux transats qui n’attendaient que nous!

Souffleur de verre Toronto

Au bord de l'Ontario Toronto

Départ de Toronto, direction Chicago!

Ces quelques jours à Toronto ont été vraiment plaisants, si vous devez aller quelque part au Canada, on vous conseille vivement de passer par ici! Nous on est déjà reparti, retour aux Etats-unis, à Chicago cette fois. A nouveau on a pris le bus, comme l’a fait jusqu’à maintenant. On en avait pour 12h de trajet… finalement, en comptant le passage à la douane, le décalage horaire d’une heure et un gros orage, on en a été quitte pour 15h. Le bus était confortable (sièges en cuir, wifi, prises de courant…) et les conducteurs pas trop brusques, tout s’est donc passé correctement.

Greyhound Toronto

On a quand même eu une petite frayeur à la douane à Détroit quand on a subi un vrai interrogatoire avant que le douanier se décide à nous laisser rentrer sur le territoire : anglais du douanier incompréhensible, malentendu sur l’argent qu’on avait à déclarer et panique au moment de donner une preuve qu’on l’on va bien revenir en France… Heureusement pour nous, Thomas s’est souvenu qu’on avait une copie de notre réservation d’avion quelque part… Un peu plus et on était bons pour rester à la frontière :)

 

Toronto, Chicago… et Détroit alors?

Entre le Canada et Chicago on avait prévu une étape de quelques jours à Détroit… mais on s’est aperçu qu’on l’avait complètement oubliée dans nos réservations! Après une brève hésitation, on a finalement décidé que c’était un signe du destin et que du coup on irait directement à Chicago. Détroit nous avait attiré par sa situation particulière de ville en faillite, abandonnée et qui tente de trouver un renouveau dans des initiatives de jardins, de reconstruction de la ville, etc. Aujourd’hui la ville renferme plein de projets très intéressants. Malgré tout, après avoir lu plusieurs témoignages, demandé conseils à nos hôtes et traversé quelques quartiers un peu « limites » (à New-York notamment) on pense avoir fait le bon choix.

DSCN4245

Ce qu’on a vu de la ville pour y avoir fait étape (changement de bus oblige) nous a donné une impression un peu bizarre… Il ne faut pas aller bien loin pour voir des quartiers complètement vides et des maisons aux fenêtres barricadées depuis le départ des propriétaires. On comprend pourquoi la ville est la 2e ville la plus dangereuse des Etats-unis. On continuera donc de suivre ce qu’il se passe là-bas parce que c’est intéressant… mais de loin :)

Détroit Michigan

Si vous voulez en savoir plus sur Détroit, voici quelques liens :

– Article de la revue XXI sur les « Jardins de Détroit » (ici un aperçu de l’article, à lire entièrement dans la revue papier)

–  The ruins of Detroit : le travail de deux photographes qui sont allé prendre des clichés des bâtiments laissés à l’abandon (c’est ici)

– Détroit je t’aime : deux journalistes françaises qui font le tour des projets alternatifs pour redonner vie à Détroit (article de blog.lemonde.fr qui présente leur travail, cliquez sur les liens dans l’article pour accéder directement au travail des journalistes) > ici

Et sinon, vous pouvez simplement vous balader dans la ville sur Google Street view, taper Détroit dans google image ou trouver des témoignages sur des blogs de voyage, les images ne manquent pas…

 

On fini enfin cet article (un peu tard!)… Pour la suite, on essaiera de reprendre notre rythme et de poster des articles plus à jour par rapport à notre avancement. A bientôt!

 

 

 

 

6 comments

  1. Brr…ces quelques images de Détroit me disent que vous avez bien fait de faire l’impasse.
    Par contre, effectivement Toronto nous donne envie d’y aller. Vous faites les malins sur vos transats, mais nous aussi on a du soleil… après 2 mois d’automne nous voici en été !!!

    1. Oui pour Détroit on ne se sentait pas trop d’y rester quelques jours, sans trop savoir où aller… Mais en même temps je suis sûre qu’il y a quand même plein de trucs à voir. L’idéal serait de visiter avec quelqu’un du coin :)
      Sinon profitez bien du soleil, il arrive tardivement mais le principal c’est qu’il soit là. Pour nous ça ne va peut-être pas durer :)
      Bisous

    1. Cool, merci pour le lien! Tu m’avais déjà montré ce blog, c’est vrai qu’il est chouette… J’ai oublié de le regarder avant Montréal, ça aurait pu être sympa de voir ce qu’elle en avait dit. On a bien pensé à vous pour la tour :) Si vous passez d’Auckland à Toronto vous ne serez pas trop dépaysés!

  2. Je suis en passe de perdre mon pari Thomas !!! Laisse toi un peu aller… tu rentres aux States : va fêter ça chez Wendy’s ou Burger Kings et n’hésite pas à boire le champagne local qu’ils appellent « Coca Cola »… :-)
    Et ne sors pas trop dans les rues aujourd’hui (11/09) avec ta barbe :-) …

    1. Salut Yves! Oui quand il s’agit d’un pari je fais tout pour le gagner quitte à me priver de leur poulet aux morilles local (KFC). Pour la barbe aucun problème une personne sur trois la porte et en plus toutes beaucoup plus longue que moi! Je pensais avoir un look de plouc mais en fait ici je suis un hipster ;)
      Nous venons à l’instant de quitter ton temple (100m² de magasin de golf)
      Je t’envoie les photos ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>