Red Hook et Greenwich village

DSCN1984 (2)

Dimanche était le jour de notre changement d’appartement, on a donc prévu un programme léger pour l’après-midi avec la visite de Red Hook, un quartier situé à la pointe ouest de Brooklyn, juste en face de Manthattan. Lundi, on est reparti dans Manhattan pour faire un tour dans Greenwich village et se reposer dans Washington square…

Changement d’adresse…

Dimanche 12h00, on arrive dans notre nouveau logement jusqu’à vendredi… Déception : le quartier est en réhabilitation, mais pas de chance on est du mauvais côté de la rue. On se dit que ce sera peut-être mieux à l’intérieur mais le hall d’entrée nous laisse peu d’espoir.

Courage on va jusqu’à la porte d’entrée et on rencontre notre proprio/colocataire. Elle a l’air sympa. Arrivés dans l’appartement on ne se dit rien, mais on sent bien les deux qu’on trouve ça un peu limite :) L’appart’ a du style, mais apparemment la proprio n’est pas une acharnée du ménage ou sa femme de ménage est en congés maternité! Les travaux ont été entrepris mais jamais terminés et le peintre devait être aveugle ou manchot :) Bon allez on prend sur nous, contre mauvaise fortune bon cœur on décide d’aller avec la proprio visiter son jardin communautaire (je sens que Thomas est ravi!).

1
2

La visite du jardin est chouette, on goûte de bonnes tomates cerises, on regarde les ruches et on écoute les explications de la proprio. Le concept est sympa, chacun cultive son lot mais on partage les récoltes à la bonne saison (enfin, si le cultivateur du lot accepte).

Red Hook :

Après tout ça on décide d’aller faire les touristes à Red Hook, quartier des Hispters, les vrais, ceux qui comme Thomas portent les chaussettes remontées jusqu’aux genoux. Quand il vous dit que c’est la mode à New-York ;)

7

Le gang des chaussettes (promis ce ne sont pas des touristes allemands)

Le quartier est un peu difficile d’accès, peu desservi par les transports en commun, il est isolé de Brooklyn par deux voies rapides. Mais sur les conseils de la proprio, on décide d’y aller en métro puis à pied. Autant dire qu’après une heure de marche en plein soleil, le coup de fringale est vite arrivé!

3

Au final, le quartier se résume à une rue principale bordée de petits commerces et à de grands bâtiments en brique au bord des quais face à Manhattan et à la statue de la Liberté. Après quatre hot dogs (trois pour Thomas, un pour Marion) on est partis voir une expo dans un des bâtiments (sympa mais spécial, surtout le concert d’un « avant-gardiste » qui faisait des sons bizarres avec un instrument bizarre : voir la réaction de Thomas sur la photo juste en dessous), puis on a fait quelques courses dans un grand marché Fairway.

DSCN2009

4

Pour le retour on ne s’est pas risqué à faire le même trajet qu’à l’aller, on a pris le taxi-bateau (direct jusqu’à Manhattan) ce qui était beaucoup plus reposant. En plus on a pu profiter de la vue encore une fois…

5

 

Greenwich village et Washington square :

Lundi, retour à Manhattan et plus précisément à Greenwich village pour une petite journée tranquille. Pour commencer la journée (nos journées commencent à midi) on s’est laissés tenter par une petite pizza.

8

Après une petite balade digestive dans Greenwich village, on s’est vite dirigé vers Washington Square. Le parc, qui a été créé à l’origine pour servir de fosse commune, est aujourd’hui le lieu de rendez-vous des joueurs d’échec, des familles, des musiciens et aussi de quelques originaux :)

9

12

On s’est installés confortablement sur un banc une bonne partie de l’après-midi pour écouter un petit concert et regarder les gens passer (ce qui en soi est une vraie petite attraction).

DSCN2153

 

Finalement on est partis en fin d’après-midi du parc, on en a profité pour couper à travers le quartier de Soho… et on a repri le métro direction notre nouveau « chez nous » :)

10

A demain pour un nouvel article, oui oui c’est promis!

9 comments

  1. Est-ce le concert, la fatigue ou la contemplation des chaussettes mais effectivement Thomas a l’air sceptique ! Pour le look le short vert n’est pas encore arrive à New York ? Marion tu ne parais pas convaincue par la nourriture, on est loin des 5 fruits et légumes par jour… En tout cas on commence à devenir accros à vos articles.

    1. Le short vert est bien arrivé à New-York, mais on le garde pour les grandes occasions :)
      Pour la nourriture on se lâche quand on mange à l’extérieur, mais sinon à la maison on a droit aux légumes (poulet rôti, roquette et poêlée d’aubergines/tomates/oignons au dernier repas)… Il y en a pour tous les goûts :)

  2. Marion Stp donne l’appareil a Thomas et fais des poses optimistes!!! Lol, j’ai le même a la maison. J’imagine mon Anton a sa place, il m’aurait même dit « euh je t’attends devant »…

    1. Thomas : « Je faisais une sale tête pour encourager le mec qui jouait de la musique à changer de métier »
      Marion : « Pour être honnête j’étais un peu dans le même état que Thomas, mais par chance c’est moi qui avais l’appareil photo :) »
      Des bises à vous la famille Fierobe!

  3. Bonjour, de très belles photos , une appétissante pizza , Thomas très absorbé par le concert « avant – gardiste  » (hum, hum) , bonne continuation à vous deux, bisous à vous deux.
    Arthur , Christiane

    1. Oui on essaie de tout regarder pour ne pas oublier, mais je pense que les centaines de photos qu’on prend nous y aideront bien!
      On est contents de voir que vous nous suivez, on pense bien à vous. Bises à vous deux!

  4. Chère Marion et Cher Thomas,
    Voici quelques compléments d’information pour les novices que nous sommes.
    Merci aussi pour vos photos. Vos prises de vue sont magnifiques !

    Greenwich Village se situe sur une ancienne zone marécageuse. Au XVIe siècle, les Amérindiens l’appelaient Sapokanikan (« champ de tabac »). Les premiers colons hollandais défrichèrent le site vers 1630 et le transformèrent en pâturage, avant de le nommer Noortwyck. Lorsque les Anglais firent la conquête de New Amsterdam en 1664, Greenwich Village, alors simple hameau, s’était développé séparément et à plus de trois kilomètres de Manhattan, qui était déjà plus grande et connaissait une croissance rapide. Le hameau devint officiellement un village en 1712 et sa première référence en tant que « Grin’wich » dans les archives de la ville date de 1713. En 1822, une épidémie de fièvre jaune s’abattit sur New York et poussa les résidents à s’installer à Greenwich Village, où l’air était plus sain. Après cela, beaucoup décidèrent d’y rester.

    Red hook
    Son nom lui vient de son sol rouge argile. Les colons néerlandais le découvrirent en 1636 et lui donnèrent le nom de « Roode Hoek » Ce fut l’un des tout premiers quartiers de Brooklyn. Dans les années 1850, Red Hook était l’un des ports les plus importants des États-Unis.
    Red Hook était reconnu pour être un quartier dur, le célèbre Al Capone y a par exemple fait ses premières armes.
    It is also the location where the transatlantic liner RMS Queen Mary 2 docks in New York City…

    Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>