Fabulous Las Vegas?

DSCN2264

Vous l’aurez remarqué, jusqu’à maintenant on était plutôt enthousiastes (même très enthousiastes) par rapport aux villes ou paysages que l’on a pu découvrir. Mais pas cette fois… On s’attendait à ce que Las Vegas ne nous plaise pas, mais on ne s’attendait pas à ce que ce soit démesuré à ce point.

Difficile de dire ce qui nous a vraiment dérangé, mais on a quand même essayé de synthétiser quelques points pour vous donner une idée.

 

Une ville dans le désert…

Las Vegas est plantée au beau milieu du désert de Mojave. Ça nous a particulièrement frappés lorsqu’on est arrivé depuis Pahrump et qu’on a aperçu la ville au détour d’une route, totalement isolée avec les montagnes en arrière plan. Et pourtant lorsqu’on est dans la ville, on a du mal de s’en rendre compte… Las Vegas ne semble pas prendre en compte du tout son environnement : les pelouses sont vertes, les lumières et néons sont allumés 24/24h (oui, même en plein jour et plein soleil) et chaque hôtel a au moins une piscine. Quand on sait que le Lac Mead juste à côté est en train de s’assécher, on se demande s’il y a une logique à tout ça…

Las Vegas 1

 

Le sens de la démesure…

Parfois la démesure a du bon : on a été ébloui par les villes nord américaines et aussi par les paysages immenses qu’on a pu traverser. Ici, elle est plutôt synonyme de gaspillage. Un gaspillage de ressources, mais aussi un gâchis d’espace : les hôtels et casinos sont gigantesques (dans le mauvais sens du terme), les autoroutes se déroulent sur des kilomètres et des kilomètres et les banlieues sont composées de milliers de petites maisons individuelles toutes identiques. Le Ceasar Palace, l’un des grands hotels de la ville, compte 3349 chambres réparties sur cinq tours, un casino de 15 442 m2 (soit trois stades de foot), seize restaurants, une galerie marchande de 160 boutiques, une chapelle, des salles de sport, des piscines… On en vient à se demander si tout cela est vraiment utile et raisonnable…

LAs Vegas 33

L’argent roi de la ville…

S’il y a bien une ville où l’argent est roi, c’est Las Vegas. Tout est bon pour faire dépenser les gens : les casinos se succèdent, tout comme les galeries commerciales et les attractions de toutes sortes. Tout est bon aussi pour montrer son argent : le toc et le bling bling sont la norme, que ce soit pour les voitures, la débauche des décors en peinture dorée et faux marbre, les tenues vestimentaires (costumes et surtout cigares sont de rigueur)… L’argent coule à flot (surtout dans les poches des patrons de casinos) et est l’objet de toutes les convoitises.

Las Vegas 22

Pourtant, au détour des rues ou dès que l’on s’écarte un peu des hôtels, on se rend vite compte que tout le monde ne fait pas fortune à Las Vegas. Jamais on a vu autant de pauvreté dans une ville que dans celle-ci. Et c’est sans doute ce qui peut expliquer que tous les quartiers résidentiels sont barricadés : les lotissements sont entourés d’un mur d’enceinte et fermés par une grille. Parfois il faut même passer sur une herse pour pouvoir sortir du quartier (c’était notre cas)!

Las Vegas 4

Ville ou parc d’attraction ?

Quand on se promène dans Las Vegas, on peut vraiment se poser la question! D’un côté, les quartiers fermés (dans lesquels rien ne semble se passer) entourés de grandes zones commerciales, de l’autre, les casinos avec leurs décors en carton pâte. Tout semble mis en scène et pas toujours dans le respect, surtout des femmes qui deviennent plus des marchandises que des personnes… Les serveuses travaillent en sous-vêtements, les affiches de call girls sont légion, et les publicités pour les bars, clubs ou casinos ne sont pas vraiment flatteuses ni valorisantes.

LasVegas 5

Bref, vous comprendrez que si on y a fait étape (un peu plus longtemps que prévu a cause de notre mésaventure de HelpX), nous n’avons pas vraiment pris de plaisir à séjourner dans la ville. Si Las Vegas se dit « fabulous », nous on a plutôt vu le côté Sin City, la ville du pêché ou plutôt de tous les pêchés! Bien sur, comme tous les articles que l’on a écrit depuis notre départ, cela ne reflète que nos impressions! Pour autant, on est contents d’avoir quitté la ville ce matin pour reprendre notre chemin à travers les parcs nationaux :) Prochaine étape : Valley of Fire et Zion National Park. A bientôt !

2 comments

  1. oh les mauvais perdants du casino ! ahahahah!
    Non je blague, j’imagine qu’après avoir traversé des paysages surréalistes ça doit faire tout drôle d’être parachuté dans un décor de carton-pâte !
    Des bisous

    1. Ah tu aurais été là, tu aurais décroché le gros lot :)
      C’est tout à fait ça, ça nous a fait drôle! Mais bon maintenant on est de retour dans les parcs, on se sent mieux :)
      Bises!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>