Miami et ses parcs

DSCN8914 (2)

On a déjà un peu vendu la mèche dans le premier article qu’on a posté sur Miami, mais finalement ce qui nous a le plus plu pendant notre séjour en Floride, c’est les parcs naturels qui entourent Miami! Entre les Everglades, Biscayne et les grandes plages, il y a de quoi passer des heures dans la nature, a seulement quelques kilomètres des gratte-ciel et de la circulation de la ville.

Une journée dans les Everglades

Pour arriver a Miami depuis la côte ouest de la Floride on avait décidé de prendre une route qui borde les Everglades et après avoir eu un petit aperçu des paysages du parc, on avait qu’une hâte : y retourner pour de vrai. On a donc pris le temps d’étudier les différentes options qui s’offraient à nous et après avoir rejeté l’option marche, canoë ou vélo dans le parc (trop d’alligators pour Thomas) on a décidé de prendre l’option « touriste » et on a réservé un tour en Tram, un petit train en fait, à l’entrée du parc côté Miami et un en bateau à l’autre extrémité du parc.

DSCN8221

Un tour dans les marais de Shark Valley.

Lundi on part donc de bon matin pour éviter les soucis dûs à la circulation : on doit être à 10h00 au visitor center, on part donc à 7h de chez nous. Finalement on arrive largement à l’avance, même après une petite pause au Wallmart histoire d’acheter un casse-croute et du Nutella pour le petit dej’ qu’on prendra dans la voiture sur le chemin. A 9h on est donc déjà prêts devant la grille du parc et on embarque pour notre tour de tram une heure en avance. Malgré l’heure matinale, le tram est déjà plein de touristes. On a pas trop l’habitude des petits circuits organisés comme ça et Marion commence à regretter de ne pas avoir loué de vélos. Mais finalement la balade commence, on arrive dans des paysages de marais vraiment chouettes et on peut bénéficier des explications de la guide donc on est contents.

Everglades1

Le soleil n’est encore pas très haut, il n’y a pas trop de bruit ni de monde sur le chemin donc c’est vraiment chouette. On croise quelques alligators, mais finalement on commence à s’habituer à voir ces bêtes donc on ne les cherche même plus. En revanche on voit plein d’oiseaux, c’est vraiment beau.

Evergek

A un moment la guide propose qu’on aille tremper les pieds dans le marais un peu plus loin, elle demande à ceux qui veulent y aller d’enlever leurs chaussures. On est presque sûrs que c’est une grosse blague donc on sourit et on reste digne avec les chaussures au pieds. Mais finalement quelques minutes plus tard, le tram s’arrête et la guide descend. En fait elle ne plaisante pas… L’occasion est trop belle, Marion décide d’y aller (si la guide y va, ça ne doit pas être très risqué) et Thomas décide de prendre les photos, il faut bien qu’il y en ait un qui se dévoue :)

Pieds

Marcher pieds nus dans les marais n’est pas trop agréable, c’est vraiment très visqueux et l’eau est toute trouble donc on ne voit pas ses pieds. Du coup après quelques pas, on s’arrête et on écoute ce que la guide raconte sur la vie dans le marais. A un moment elle s’arrête de parler parce qu’elle sent qu’un truc l’a piquée. Elle met la main dans l’eau et en ressort avec… un serpent! Enfin un serpent en plastique, même pas peur! Après cette petite minute comique, on remonte dans le tram et on poursuit la balade jusqu’à arriver à mi-parcours où a été construite une tour d’observation. Arrêt obligatoire, on suit donc nos petits compagnons de train et on monte la rampe en serpentin qui mène au sommet de la tour.

Tour

Pendant la montée, on peut voir plein d’alligators qui se réchauffent au soleil, qui traînassent au pied de la tour ou qui nagent en ne laissant dépasser que les yeux. Ceux-ci sont vraiment plus gros que ceux qu’on avait vu à la Nouvelle-Orléans, ils sont quand même impressionnants! Arrivé au somment de la tour, on a un beau panorama sur le paysage, c’est superbe.

Gators

La fin du parcours passe encore plus vite que l’aller. On suit une grande ligne droite qui longe un canal et c’est encore la foire aux alligators. On en voit partout, même quelques bébés ou jeunes qui nagent près de leur mère. On voit aussi plein d’oiseaux : des hérons, des oiseaux roses à bec plat, des grosses buses à bec orange… Puis c’est déjà fini, on retrouve notre point de départ après 2 heures de balade.

Oiseaux

Comme on a plus de temps que prévu et qu’il y a une petite balade à faire dans une zone plus boisée, on décide d’en faire un petit tronçon avant de partir. Thomas n’est pas trop partant parce que les alligators sont de sortie et qu’il y en a quelques gros qui sont juste au pied de la passerelle qu’on doit emprunter. Finalement, on y va quand même et tout se passe bien. On profite de ce petit espace boisé et en ressortant Thomas s’approche même pour faire une photo assis sur un alligator… Non on blague, il s’approche juste pour faire une photo de l’alligator, c’est déjà pas mal!

PasserelleAnimo

 

Un tour de bateau à Everglades City

En fin de matinée on reprend la route pour Everglades City, située tout à l’ouest du parc. On trouve tout de suite le bâtiment pour retirer nos billets et comme on a le temps, on repart dans le village pour trouver un endroit ou pique-niquer. Après avoir un peu tourné, on trouve l’endroit le plus romantique du village : le parc municipal avec ses terrains de baskets. Néanmoins le parc est très pratique avec toutes ses tables à disposition. On déballe donc nos affaires et on mange tranquillement jusqu’à l’heure de partir pour notre tour en bateau.

cARTON

A peine embarqué ça commence mal : tout le liquide hydraulique est tombé sur la tête du capitaine. Du coup, on a même pas le temps de sortir du mini-port qu’on revient pour vérifier que tout va bien dans le bateau. Finalement, dix minutes plus tard, ça y est, on part vraiment. On a de la chance, personne n’a voulu aller devant à cause du soleil donc on a les meilleures places pour voir le paysage.

Bateau

On a choisi de faire un tour entre les centaines de petits îlots qui sont répartis dans cette zone du parc. En fait, les Everglades ce n’est pas que les marais remplis de grandes herbes, c’est aussi de la mangrove, de la mer, des îles… Et c’est vraiment très beau.

batata

On commence par s’arrêter près d’un îlot pour voir de plus près la mangrove. La végétation occupe vraiment tout l’îlot, on ne pourrait vraiment pas passer entre les arbres et leurs grandes racines. C’est chouette d’être en bateau pour voir ça de plus près.

mangrove

Puis on navigue un peu plus loin et on arrive près de dauphins qui nagent en groupes de trois quatre. Ils viennent vraiment près du bateau et c’est beau à voir. Même si on en avait déjà vu quelques uns en Californie et en Louisiane, cette fois on les voit de vraiment près et on ne peut pas s’empêcher de pousser des « Wouah » ou des « Oh » quand on les voit :)

dauphins

Après un bon moment à jouer au chat et à la souris avec les dauphins, on poursuit la balade entre les îlots. On croise un banc de sable rempli de pélicans, ça fait un bruit fou! Après avoir navigué pendant une heure et demi, il est temps de regagner la terre ferme. On trouve que c’est vraiment passé trop vite, on referait bien un deuxième tour!

pelicans

Du coup pour nous consoler, on repart faire une toute petite balade à quelques pas de l’embarcadère. De nouveau on peut monter sur une tour d’observation pour avoir un autre panorama sur le parc et c’est toujours aussi beau! Au pied de la tour on prend un petit chemin en bois qui nous emmène dans un bout de mangrove. C’est chouette de pouvoir avoir encore un point de vue différent et de se promener entre les arbres.

our

Après quelques pas, Thomas remarque un petit crabe noir sur un des troncs d’arbres. On regarde mieux et en fait on en voit partout, ça grouille! Les crabes sont malins, dès qu’on s’approche du tronc pour les regarder, ils font le tour. On arrive quand même à en avoir quelques uns en photo pour vous les montrer (on est pros ou on ne l’est pas!).

betee

A la fin du chemin, on arrive sur un bras d’eau où attendent des petits bateaux. Ça doit être vraiment génial d’avoir un bateau ici! Mais bon, pour nous il est déjà temps de rentrer… Heureusement il nous reste une heure de route pour traverser le parc dans l’autre sens pour regagner Miami. On profite donc une dernière fois des paysages en se disant qu’on aurait bien passé un jour de plus ici, malgré les alligators et les petites mouches des sables qui piquent!

DSCN8940

Laaaasert

Mardi, retour au parc de Biscayne.

Mardi, on met encore le réveil pour partir tôt. On a vu qu’il était possible de faire une balade avec un ranger le long de la baie de Biscayne, tout au sud de Miami. On a déjà essayé d’y aller le vendredi précédent, mais malheureusement on avait sous estimé la circulation et après une voiture bloquée sur l’autoroute pour cause de pneu crevé, d’un accident un peu plus loin, des bouchons qui vont avec et du GPS qui nous a planté (bon, en fait on avait pas trop d’indications sur l’endroit où se trouvait le visitor center et du coup pas d’adresse précise), on a jamais trouvé le visitor center, ni l’entrée du parc et de toutes façons on serait arrivé bien trop tard. Bref, après cet échec, on ne s’est pas fait prendre de nouveau et c’est donc tôt et avec la bonne adresse qu’on a pris la route. Une heure et demi et un accident évité de justesse plus tard, on quitte la ville pour prendre une petite route qui s’avance vers la mer à travers des plantations de cocotiers et de palmiers. Cette fois on est dans les temps, on se prend même le luxe de petit déjeuner face à la mer.

Nutella

A 10h15 la promenade commence et le ranger nous emmène voir quelques poissons juste au pied du visitor center. Puis on prend un petit chemin et la promenade continue sur un petit bras de terre entouré d’eau. Le paysage est toujours magnifique, l’eau est transparente, on a vraiment envie d’y tremper les pieds.

Apoissons

La balade est vraiment minuscule, on est un peu déçus. En même temps, le parc de Biscayne est composé à plus de 95% de mer donc forcément il ne reste pas grand chose pour s’y promener à pieds. Mais on profite quand même des explications du ranger et du super paysage. La prochaine fois on prévoira le coup et on ira visiter le parc avec nos palmes, masques et tuba pour aller voir les poissons de toutes les couleurs. Apparemment le site a vraiment un écosystème particulier et l’endroit est connu et reconnu pour la plongée…

Babba

A la fin de la balade, on laisse partir le groupe devant nous et on s’arrête le long du chemin pour marcher tranquillement. On s’arrête pour s’asseoir un petit coup sur les bancs qui sont les pieds dans l’eau. C’est agréable, l’eau est tiède… La belle vie!  On repart en direction de la voiture et on trouve deux belles noix de coco. Du coup on décide d’en casser une… Il nous reste le marteau qu’on avait acheté pour planter nos sardines au camping, Thomas prend donc les choses en mains et en (presque) deux temps trois mouvements c’est fait! On est prêts pour Koh Lanta! En début d’après-midi on rentre braver la circulation et on fini l’après-midi sur la terrasse de la copropriété dans laquelle on loge, au bord de l’eau. Dur.

Coco

Mercredi, dernier jour à Miami.

Mercredi c’est déjà notre dernier jour à Miami. Comme c’est le 24 Décembre, on passe une bonne partie de la matinée à enchaîner les appels Skype avec nos familles qui sont en plein réveillon de Noël. Nous on est un peu déconnectés, il fait chaud, on a vraiment pas l’impression que c’est Noël. Du coup, on a prévu une journée tranquille pour aller profiter un peu de la mer et de la plage.

DSCN9052 (2)

Après avoir mangé notre petit repas habituel préparé par le supermarché du coin : effiloché de porc et oignons rouges, haricots et riz noirs et patates douces (délicieux!), on part à pied à North Beach qui est juste à quelques minutes de chez nous. On a à peine franchi le pont qui nous sépare de North Beach que Thomas remarque un truc dans une des cours d’immeubles située juste à côté de la route. On s’approche un peu plus et on trouve un gros iguane occupé à se dorer au soleil. Oups, pourvu qu’on ai pas laissé la fenêtre de notre chambre ouverte, des fois qu’il ait des frères qui se baladent par là!

aIguane

Arrivé à la plage, on n’a pas trop de mal à trouver une place pour s’installer : la plage est immense et il y a encore moins de monde qu’à South Beach donc on est tranquilles. Et comme en plus on est le 24 Décembre, les gens sont occupés à préparer le réveillon! Marion va piquer une petite tête, mais en restant sur ses gardes : les drapeaux de couleur sont hissés sur les cabanes des sauveteurs et on ne sait pas si le drapeau pour les animaux marins sont là pour les méduses ou les requins :) Au final, pas de requin, ni de méduse, l’eau est bonne, tout est parfait!

Aper

On reste une bonne partie de l’après-midi sur la plage, puis comme le temps se couvre un peu, on part faire un tour à pied le long de l’eau puis dans le quartier avant de rentrer à la maison. Encore un petit Skype avec la famille de Thomas qui finit sa soirée et c’est nous qui commençons notre réveillon coca/salade. Bon, ok, on a pas vraiment fait le réveillon mais on s’est rattrapé le lendemain :)

Miami suite et fin

Jeudi, Noel à Cocoa sur un bateau.

Jeudi il est temps de partir de Miami pour reprendre la route vers le nord et Cocoa, notre dernière étape en Floride. Nos hôtes, qu’on ne connait pas encore et chez qui on ne passe qu’une seule nuit, nous on invité à fêter Noel avec eux sur un petit bateau. Oui, ça paye d’avoir des petites têtes de chien battu sur notre photo de profil Airbnb :) Vers 15h on arrive chez nos hôtes et on a juste le temps de s’installer avent de partir pour le repas qui commence à 16h.

Trouble

Ça fait un peu tôt direz-vous, mais en fait ici c’est tout à fait normal! Souvent si on est invité le soir, c’est plutôt entre 17 et 18h et le repas se finit généralement vers 21h, 22h au plus tard. Même au restaurant il faut prévoir un peu son coup parce qu’à 21 heures tout est fermé… Sauf les Mc Donalds et autres chaînes qui ferment super tard, de même que les grandes surfaces qui peuvent fermer à 23h! Ne cherchez pas la logique, on a pas encore trouvé! Les américains sont donc couche tôt, mais aussi lève tôt. Il n’est pas rare qu’ils commencent de travailler vers 6h30, 7h du matin. Bref on a pu passer quelques heures avec nos hôtes et leurs amis, sur le quai où était posté le bateau de leurs amis (il y avait trop de monde et ils ont préféré rester à quai), à partager un bon petit repas de Noël, c’était sympa. A 19h on était déjà de retour à la maison! Une bonne nuit de sommeil et on quittait déjà la grande maison de nos hôtes, juste au bord de l’eau pour prendre la direction de Savannah…

Hotes

A bientôt!

 

12 comments

  1. hey,
    bonne année les amis !
    J’aime bien cet article plein d’humour, et pleins de photos différentes !
    C’est fou quand même tous ces alligators !
    Cheers !

    1. Bonne année!!! Merci pour ce petit commentaire! On a lu vos aventures sur l’île du Nord : Waouh! Ça avait l’air vraiment cool… Par contre on est désolés, les dauphins étaient avec nous, ils n’ont pas pu être partout en même temps ;) Bisous!

  2. Meilleurs vœux les amis!
    J’avoue, je vous envie pour les dauphins… Wahou!
    Continuez de nous faire voyager avec vous, c’est toujours aussi génial. Mais on vous accueillera tout de même les bras ouverts pour votre retour… C’est long 6mois!
    On vous embrasse!

    1. Bonne année!!! On vous souhaite plein de bonheur à tous les trois (on a déjà commencé avec Fabrice)!
      On sera très contents de vous revoir également à la fin du mois, vous nous avez manqué et on a hâte de voir les progrès de Norah! Bisous

  3. Vous voilà pro des photos animalières! Super article rempli de choses qu’on a vraiment pas l’habitude de voir…je ne savais même pas qu’il y avait des iguanes de cette couleur.
    C’est vrai que ca doit faire bizarre de passer Noël au bord de la mer, mais bon vous êtes pas malheureux…piquer une tête à la mi-décembre ca fait quand même rêver!!
    Des bisous

    1. On essaie de faire de notre mieux pour les photos, on sait jamais, si ça peut servir :) Thomas dit que si tu en as besoin c’est payant (égal à lui-même!).
      Effectivement on était pas malheureux au bord de la mer le 24 Décembre! On en a bien profité et cerise sur le gâteau on a pu vous voir tous un petit peu par la magie de Skype donc c’était parfait! Bisous, profites bien des quelques jours de vacances avant la reprise!

  4. Hey !!! Bonne année les copains !!
    Super article !! ça ferait presque rêver tout cette nature autour de Miami !!
    Grosse bise en attendant de vous revoir en vrai !!

    1. Bonne année à tous les deux! On a bien pensé à vous pendant notre séjour là-bas aussi. On pense que le petit week-end à Bruxelles a bien compensé donc ça va :) On vous envoie aussi des bises et à bientôt à Besançon City! Bises!

  5. Voyage inoubliable dommage que ça se termine mais beaucoup de souvenirs en tête
    Bonne année a tous les deux
    Bisous de tous les deux

    1. Oui, dommage que ça se termine mais on en a bien profité donc on aura pas de regrets en rentrant et surtout on sera content de vous retrouver, donc tout va bien! On vous souhaite une très bonne année et on pense bien fort à vous. Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>