Californie nous voilà!

DSCN5702 (2)

Cette fois nous avons quitté Chicago et le Nord-Est pour la Californie. Nous voici donc à notre première étape du sud des Etats-unis : San-Francisco. Le brouillard, les rues en pente, les maisons de toutes les couleurs, l’océan… Pas de doute, nous y sommes!

Départ de Chicago pour San-Francisco.

Jeudi matin départ à 4h45 de notre appartement de Chicago, direction l’aéroport qui se trouve à plus d’une heure de métro de là. On a de la chance, le permier métro arrive vite, on ne perd pas trop de temps. En recalculant notre temps de trajet dans le métro, grosse frayeur, Marion ne sait plus s’il y a 1h15 de trajet en tout depuis la maison ou seulement à partir du moment où l’on prend notre deuxième liaison de métro. Thomas rationnalise, impossible de mettre autant de temps. On recalcule, on demande a une dame qui a une valise (on se dit que forcément elle va a l’aéroport), et finalement on se rassure, c’est bon on est dans les temps. Une demi heure avant la fin de l’enregistrement des bagages on est déjà à l’aéroport. Ouf !

Aéroport SF

On a pris un vol avec Virgin America, le moins cher et le plus pratique. Dans l’avion, c’est ambiance boîte de nuit avec leds partout et consignes de sécurité façon clip MTV! Au bout de 4h30 de vol, on arrive dans le brouillard de San-Francisco. Heureusement il fait très bon, du coup on remballe les doudounes qu’on avait sorties depuis une semaine à Chicago. On prend vite la navette pour aller en ville puis le bus pour aller à la chambre qu’on a louée. Arrivés vers l’appartement, on se dit qu’on est pas mal : on a l’océan Pacifique juste devant nous.

DSCN5585

On pose donc nos valises et on va faire quelques courses pour faire un pique-nique sur la plage. On a pas mangé depuis 4h du matin, il est 13h, heure de San Francisco (donc 16h, heure de Chicago) et les repas étaient en supplément dans l’avion : on est affamés et crevés. Après s’être bien rassasié du casse-croute et de la vue, on décide de retourner faire quelques courses, de rentrer prendre une bonne douche et DORMIR.

Plage

 

Promenade dans San Francisco.

Pour notre deuxième jour à San Francisco (et le premier que l’on peut vraiment consacrer à découvrir la ville), on décide d’aller faire un tour dans le « centre » de la ville. En sortant de l’appartement, on se dit que la balade va être dure pour nos mollets : les collines ne sont pas des légendes, elles existent bel et bien! On dirait presque qu’on peut poser les mains devant nous et toucher la route tellement la rue est inclinée (non, non on n’exagère pas!)…

Pente

On prend donc le bus en début d’après-midi en direction des quartiers les plus connus : Castro, Mission et Lower Haight (où se trouvent Alamo Square et les Painted Ladies). Le bus nous dépose à Castro, le quartier gay de San Francisco. Tout le quartier est orné de drapeaux arc en ciel, de boutiques plus ou moins excentriques, de cafés, de restaurants… C’est assez vivant, même un peu fouillis :)

Castro

 

Castro2

On continue notre chemin en direction du quartier de Mission et de Dolores Park. On passe par des petites rues sympas et on arrive devant l’église Mission Dolores. Depuis notre arrivée dans la ville et la sortie de l’aéroport, le climat, le relief, l’architecture, l’océan et les odeurs de pin et d’eucalyptus nous désorientent un peu… On ne sait plus si on est aux Etats-unis, à Barcelone, ou dans le midi. En se retrouvant devant cette église on a l’impression d’être en Amérique du Sud! MissionBizarrement, le quartier en lui-même ne nous emballe pas tant que ça : Dolores Park est colonisé par les clochards et la partie de Mission St que nous avons parcourue est une succession de boutiques sans charme. On passe donc notre chemin et on reprend le bus pour aller du côté d’Alamo Square.

Dolores Mission

Le quartier est beaucoup plus propret que le précédent : les maisons s’alignent le long des rues en pente, avec de temps à autre des vues sur la baie ou le quartier d’affaires. On débouche sur Alamo square, juste en face des Painted Ladies, les célèbres petites maisons peintes de couleurs différentes que l’on connait pour les avoir si souvent vues dans les séries TV ou dans les films.

DSCN5718

Comme toutes les maisons sont des Painted Ladies à San Francisco, on ne trouve rien de vraiment extraordinaire ici (sauf le point de vue en arrière plan des maisons). Mais on a faim, on s’installe donc quand même dans le parc pour manger nos sandwichs… On deviendrait difficile?

Alamo square

En fin d’après midi, on redescend en direction de la baie, un peu au hasard. On tombe sur l’énorme mairie et sur une petite place sur laquelle des boutiques et petits restos ont été aménagés dans des containers. Après un petit passage à la librairie à la recherche de guides et de bouquins pour la suite du voyage, on reprend le bus pour retourner à l’appartement tranquillement.

DSCN5749

 

Containers

Pour le moment, San Francisco nous plait bien, même si tout ce qu’on voit est très différent de Chicago où on était la semaine dernière. Chaque détour de rue, chaque passage de colline nous donne un nouveau point de vue sur la ville. On pensait avoir vu tellement d’images de la baie, des maisons et des rues en pentes qu’on ne serait pas si surpris. Mais les odeurs d’océan, la moiteur, le brouillard qui cohabite avec le soleil, les différentes communautés qui habitent ici, les couleurs, contribuent à donner une atmosphère particulière à la ville. On a hâte de poursuivre nos balades et d’aller sur les routes de Californie :)

 

A bientôt!

8 comments

    1. Je ne sais pas si c’est du au décalage horaire ou à ton assiduité, mais tu es notre première commentatrice :)
      Ola d’honneur spéciale pour toi!! Merci Louisette! Pour le voyage c’est réciproque, nous aussi on attend avec impatience vos articles pour découvrir la vie chez les kiwis! Bisous!

      1. Ca doit être du au décalage horaire et au fait que je me connecte matin et soir !
        Ouai comme ça je suis sur de pas louper un seul article.
        J’aime trooooooooooooooop !

  1. Magnifique, on se répète mais vous nous offrez toujours de si belles photos ! J’attends, avec impatience les lions de mer que vous irez certainement voir (enfin j’espère).

    1. Merci… on a eu un petit soucis avec l’appareil photo et nos dernières photos depuis la fin de Chicago étaient troubles… Normalement c’est réparé :)
      Pour les lions de mer, on est passé à côté hier, sans penser à aller voir! On va réparer ça, même si je crois qu’on aura encore l’occasion d’en voir le long de la côte en allant à Los Angeles… Bisous!

  2. Le voyage a dû être rude les copains. Mais maintenant, vous êtes dans le pays du punk rock :) !
    Donc rock’on et continuez les articles ! Vous faites ça tellement bien qu’on va essayer de lever des fonds pour continuer à vous faire voyager.

    1. Oui oui, levez des fonds!! Je crois qu’on va en avoir besoin, surtout en ce moment… Apparemment ici pour louer une voiture il faut être multimillionnaire! Ça va être notre chantier du jour : trouver une voiture pour une longue durée, avec les assurances qu’il faut, à un prix « correct ». Si vous voulez on peut faire un blogthon ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>